30 mai 2020


Merci transitaires

Employé-e de commerce CFC - Adaptation de la procédure de qualification 2020

 

Chères formatrices, chers formateurs

Chers apprenants

 

J'espère que vous allez bien et, surtout, que vous êtes en bonne santé malgré la situation difficile actuelle.

Voici quelques informations actuelles sur la formation commercial de base employé(e) de commerce logistique et transports internationaux :

  

Procédure de qualification adaptée 2020

La demande présentée par la Conférence suisse des branches de formation et d'examens commerciales (CSBFC) en tant qu'organisme responsable de la profession commerciale pour la procédure de qualification adaptée a finalement été approuvée par le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SBFI) le 21 avril 2020. Ainsi, il n'y aura pas d'examen écrit et oral cette année et la note finale de l'entreprise sera générée à partir des notes d'expérience (STA+UF).

La CSBFC a également fait la demande d’organiser des examens réguliers pour les redoublants dès que les circonstances le permettront.

L'évaluation finale des STA doit se faire avant le 15 mai de la dernière année de formation dans la base de données des examens finaux d'apprentissage (DBLAP2). Afin que les entreprises de formation puissent procéder à l'évaluation finale de la STA avec la qualité nécessaire et compte tenu de la situation actuelle, il est également possible de saisir les notes après cette échéance ; vous trouverez des informations supplémentaires à ce sujet sur le site www.bdefa2.ch. Procédez donc à une évaluation régulière de la STA de sorte que la note finale de l’entreprise puisse être calculée à partir de 8 notes d’expériences. En outre, je vous recommande d'avoir un entretien professionnel finale dans le cadre de la STA 6 afin que les apprenants reçoivent un retour d'information supplémentaire sur leur niveau de performance au sein de l'entreprise.

De plus amples informations sur la procédure de qualification sont disponibles sur la page d'accueil du site de la CSBFC www.skkab.ch/fr/actualites/.

 

Cours interentreprises SPEDLOGSWISS

Les régions de formation ont commencé l'apprentissage à distance des cours interentreprises prévus en avril. Les apprenants sont initiés aux sujets, se voient confier des tâches et reçoivent un retour d'information sur les questions.

Cependant, nous trouvons utile d’organiser des cours de présence pour certains modules et nous planifions ces séquences à partir d'août 2020 pour les volées de l'année en cours.

Nous serons ainsi en mesure de garantir que les connaissances professionnelles non enseignées dans les CI seront rattrapées d’ici la fin de 2020.

Les apprentis et les entreprises formatrices reçoivent les informations nécessaires de leur organisation régionale CI. 

 

Nous espérons que nous pourrons revenir à la "normalité de la formation" rapidement et je vous souhaite tout de bon et surtout une bonne santé !

 

Avec mes meilleures salutations

Thomas Suter

Directeur adjoint 

_________________________________________________________________________________________________________

 

 

Le 9 avril 2020, les partenaires de la formation professionnelle ont adopté une solution à l’échelle nationale pour les examens de fin d’apprentissage 2020. Elle permet aux personnes en formation d’obtenir un certificat fédéral de capacité ou une attestation professionnelle – malgré la crise du corona. Une procédure de qualification unifiée à l’échelle nationale sera organisée pour chacune des formations professionnelles initiales. Qu’est-ce que cela signifie pour la profession Employé-e de commerce CFC ?

 

Situation initiale

Conformément à l’ordonnance sur la formation Employé-e de commerce CFC, la procédure de qualification se compose d’une partie entreprise et d’une partie école comportant chacune des domaines de qualification différents. Les notes d’expérience de ces deux parties comptent chacune pour 50%.

 

Partie école de l’examen de fin d’apprentissage

Décision des partenaires de la formation professionnelle : la partie école des examens de fin d’apprentissage n'aura pas lieu. En lieu et place, les notes d’expérience seront prises en compte.

Dans le cadre de la profession Employé-e de commerce CFC, la branche « Information/communica-tion/administration » et, pour le profil E, la deuxième langue étrangère ont fait l’objet d’un examen avant la crise du corona. La note de branche « Travaux de projet » a elle aussi été attribuée. Ces notes comptent pour le certificat fédéral de capacité. Dans tous les autres cas, il faut prendre en compte les notes d’expé-rience.

Dans le modèle concentré de la formation initiale en école au sens de l’art. 28 de l’ordonnance sur la for-mation (modèle 3 +1), la réglementation suivante s’applique aux personnes en formation qui achèvent leur stage de longue durée (à savoir : au bout de leur formation de quatre ans) : tous les résultats de la partie école de l’examen de fin d’apprentissage de l’année précédente sont pris en compte.

 

Partie entreprise de l’examen de fin d’apprentissage

Décision des partenaires de la formation professionnelle : pour ce qui est du contrôle du travail pratique, chaque autorité compétente demande que l’on dispose d’une solution uniforme à l’échelle suisse. Garantir la santé et la sécurité de toutes les personnes concernées est une priorité absolue.

Le Comité de la CSBFC a décidé de renoncer à des examens écrits et oraux au niveau de la partie entreprise de la procédure de qualification et de se baser sur la note d’expérience de la partie entreprise. Ce n’est que de cette manière qu’il est possible d’assurer pour la formation« Employé-e de commerce » une procédure de qualification unifiée à l’échelle suisse, garantissant la sécurité de toutes les personnes concernées.

La note d’expérience en entreprise se compose de 6 situations de travail et d’apprentissage (STA), 2 unités de formation (UF) ou alternativement de 2 contrôles de compétence des cours interentreprises (CC-CI). Pour ce faire, il est procédé à l’évaluation des aptitudes pratiques dans le quotidien professionnel sous forme de mandat de travail ou de prestation de service. L’évaluation finale de la STA est effectuée conformément aux dispositions du plan de formation jusqu’au 15 mai de la dernière année de formation à l’aide de la base de données des examens de fin d’apprentissage (BDEFA2). Pour que les entreprises formatrices puissent effectuer une évaluation finale des STA de qualité tout en tenant compte de la situation actuelle, la saisie des notes peut être effectuée après le délai ; des informations complémentaires à ce sujet seront bientôt disponibles sur www.dblap2.ch. Concernant la formation initiale en école, la partie entreprise de la note d’expérience se compose du
contrôle de compétence dans le cadre des parties pratiques intégrées, de 2 STA et 1 UF ou 1 CC-CI.

La CSBFC a soumis une demande auprès de l’autorité compétente. Cette demande sera examinée par
un groupe d’experts des cantons, puis approuvée par le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche
et à l'innovation (SEFRI). La décision du SEFRI devrait tomber d’ici à la fin du mois d’avril.

 

Certificat fédéral de capacité

La CSBFC est convaincue que les notes d’expériences – différenciées et complètes – délivrées par les
trois lieux de formation constituent, en combinaison avec les parties d’examen déjà effectuées, une base
valide pour la procédure de qualification 2020. La note d’expérience obtenue au sein de l’entreprise
correspond à l’évaluation des prestations accomplies dans le cadre de travaux pratiques. Les personnes
en formation ne doivent pas être pénalisées lors de leur entrée dans la vie professionnelle en raison de
la situation actuelle. Elles ont mené à bien leur formation et fait leur preuve au sein de leur entreprise
formatrice.

 

Examens anticipés

Dans le cadre du traitement de la demande de la CSBFC, il sera décidé en dialogue avec les partenaires
de la formation professionnelle si, en cas d’examens anticipés, il faut également tenir compte des notes
d’expérience ou si ces examens doivent être effectués à une date ultérieure.

 

Examens de maturité professionnelle

Jusqu’au début du mois de mai au plus tard, les directions cantonales de l’instruction publique adoptent
une démarche coordonnée.

 

Procédure de qualification des adultes et des candidat-e-s qui doivent se représenter aux examens

La CSBFC a en outre demandé que les personnes admises aux examens dans un autre cadre que celui
d'une filière de formation réglementée (art. 32 OFPr) ainsi que les personnes qui doivent se représenter
aux examens puissent effectuer des examens ordinaires dès que les circonstances le permettront.

 

Motivation et soutien pendant le temps qui reste

La CSBFC demande aux acteurs de la formation commerciale initiale de motiver et de soutenir les apprenti-
e-s dans le parcours qui leur reste encore à faire. L’approfondissement et la consolidation de leurs
compétences est essentielle pour leur employabilité.

 

Informations actuelles

Sur le site SKKAB: https://www.skkab.ch/fr/actualites/ de la CSBFC, nous vous informons en permanence sur l’évolution de la situation.  

 

 

Berne, le 15 avril 2020

Groupe de coordination du Comité de la CSBFC



film portrait de la profession

Employé/e de commerce, Branche Logistique et Transports Internationaux


«Thing Explainer» – L’agréé en douane présenté dans un film explicatif de SPEDLOGSWISS



SPEDLOGSWISS · Téléphone: +41 61 205 98 00 · E-Mail: office@spedlogswiss.com
© 2020 SPEDLOGSWISS. The copyright protection textinformation is missing. Please inform your system integrator.
mybluesun systeminfo: clbox3fr is missing!
30 mai 2020
09.15. h CEST